Le chemin de Sarasvati, Claire Ubac

En Inde, au XXème siècle.

« Femme de Meyyan, qu’est-ce que tu es en train de faire ?

Elle siffle entre ses dents :

– Tu sais bien qu’il faut la laisser mourir de faim, cette merde que tu nous as pondue ! »

un roman sur les enfants des rues en inde la misère, les castes et les intouchablesVoici comment Isaï est accueillie à sa naissance par la maîtresse de la maison, sa tante. Toutes les femmes du village essaient d’empêcher sa mère de l’allaiter, ou cherchent à provoquer un malheureux accident entraînant la mort de ce bébé né honteusement fille. Mais par chance pour elle, sa mère s’accroche, la protège, et la fillette survit. En grandissant, elle subit les brimades incessantes de sa tante qui la traite comme une servante. Heureusement sa mère (traitée elle aussi comme une moins que rien) est là pour la soutenir. Elle lui apprend la lecture, insiste pour l’envoyer à l’école, et surtout l’initie au chant. La voix merveilleuse d’Isaï charme tous ceux qui l’écoutent. Par malheur sa mère finit par mourir. Isaï fuit cette maison dans laquelle elle est malheureuse et se lance à la recherche de son père.

Murugan appartient aux intouchables, à ceux que personne ne regarde en face, qui sont traités comme des pestiférés malgré parfois leur grande richesse. Il fuit lui aussi le village, cherchant à fuir ce destin et cette stigmatisation.

Les deux adolescents se rejoignent sur la route, se protègent, se soutiennent. Ils vont faire face à tous les dangers qui guettent deux jeunes gens solitaires sur les routes de l’Inde, ce pays à la fois magnifique et inquiétant. On cherche à les exploiter, à abuser d’eux, à les voler… Mais leur amitié indestructible et leur talent commun pour la musique les sauvera et leur ouvrira les portes d’une vie meilleure.

Mon avis : Un roman fantastique qui dresse une fresque splendide de l’Inde, de ses beautés comme de ses noirceurs. Les personnages sont attachants et courageux. On a envie de les suivre jusqu’au bout du roman pour savoir comment ils vont s’en sortir. On apprend beaucoup de choses sur le fonctionnement de l’Inde, c’est vraiment passionnant. Une lecture magnifique, que je recommande pour tous ceux qui s’intéressent à la vie dans le monde et qui aiment déjà bien lire. On peut l’acheter sur amazon ici : Le chemin de Sarasvati

Ce roman m’a fait penser au film Slumdog millionaire. Le thème est similaire, les enfants des rues, les dangers qui les entourent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s