Chapitre 5 : Le festin

Chapitre 1Chapitre 2Chapitre 2 suiteChapitre 3 début, Chapitre 3 suite, Chapitre 4

Depuis le matin, le château de Quirieu était le théâtre d’une agitation peu commune en ces lieux habitués à la personnalité austère de leur seigneur. Dans la cour on entendait histoires et chansons, de la cuisine s’échappaient les odeurs de pièces de gibier mises à rôtir, d’herbes parfumées… Les servantes s’affairent en tous sens pour préparer les chambres des hôtes attendus. Les soldats étaient sur le qui-vive car quatre seigneurs des environs étaient attendus avec leur escorte. Il fallait les accueillir avec courtoisie sans pour autant relâcher la surveillance du château, ainsi que l’exigeait sa position frontalière. Les dernières chevauchées du comte de Savoie remontaient à trois ans, mais le souvenir de leur violence meurtrière demeurait dans les esprits de tous ces valeureux chevaliers, et aucun ne prenait son devoir à la légère.

Le pont-levis était resté abaissé en signe de bienvenue. Ce fut le seigneur de Belmont qui se présenta le premier à la herse. Béranger vit là un signe de l’intérêt que le jeune seigneur portait à la fille d’Aimeric. Jean de Belmont s’était fait accompagner par trois de ses chevaliers et la jeune épouse de l’un d’eux. Il tint à mener lui-même son cheval à l’écurie, et n’accepta d’être conduit dans la salle de réception qu’après être sûr que les chevaux et son escorte étaient bien installés.

Une heure plus tard, Catherine fit un rapide tour du château pour vérifier les derniers préparatifs. L’horizon commençait à s’obscurcir. En cuisine, tous s’appliquaient à leur tâche, dressaient les plats, mettaient la dernière touche aux sauces. Elle s’approcha du mur de l’enceinte intérieure, et jeta un coup d’œil à la basse cour. Elle entendit les ménestrels accorder leurs instruments et chauffer leur voix, et constata que le pont-levis avait été redressé : tous les convives étaient donc là.

Relevant ses jupes, elle trottina sur le sol en terre battue en direction du bâtiment principal où se trouvait la grande salle du château. Elle jeta un coup d’œil discret par la porte. Tous les seigneurs étaient là, parés de leurs atours. Avec eux se trouvaient les chevaliers de leurs escortes respectives et quelques rares épouses. Catherine scruta la pièce de son œil inquisiteur. Elle ne voyait Ermeline nulle part. Où était donc cette écervelée ? Catherine pesta intérieurement à l’idée de devoir grimper tous les escaliers du donjon pour vérifier dans la chambre de la demoiselle. Elle prit une grande inspiration et commença.

« Cet exercice n’est plus de mon âge » grommela-t-elle en son for intérieur. Une petite voix moqueuse ajouta :

« Et de ta corpulence… ». Catherine se tira la langue à elle-même, et s’arrêta, essoufflée sur le palier du deuxième étage. Elle s’appuya sur une porte pour reprendre haleine, mais celle-ci, sans doute mal fermée, s’ouvrit dans un grincement. Catherine trébucha dans la pièce et se rétablit de justesse face à un homme à l’expression quelque peu surprise de la voir surgir ainsi. Il se recomposa rapidement un visage souriant et posa d’un air naturel les documents qu’il consultait.

« Tout va bien, vous n’êtes pas blessée ? demanda-t-il sur un ton attentionné.

– Non, non, maugréa la servante. Mais que faites-vous ici ? Dans le bureau de Monseigneur ? C’est une trahison ! »

Elle s’apprêtait à appeler à l’aide, mais l’homme la retint par le bras et la regarda, la mine réjouie.

« Trahison ? Voyons ma bonne… Je suis simplement venu lire les manuscrits de votre seigneur. Je suis toujours à la recherche de nouvelles histoires pour nos spectacles. Vous vous doutez bien que moi, pauvre baladin, je n’ai pas les moyens de m’offrir des manuscrits. »

Catherine reconnut alors l’homme de tête des ménestrels. Celui-ci continua sur sa lancée :

« Regardez vous-même. » Il lui tendit le parchemin qu’il avait en main quelques instants auparavant. « Cette histoire raconte les amours d’une dame et d’un chevalier qui se donnent rendez-vous sous les arbres d’un verger. Le mari de la dame est monté dans l’arbre pour les surprendre, mais heureusement, les amants voient son reflet dans une fontaine. Cette histoire fera une splendide chanson ! Et ne vous inquiétez pas, je descends à l’instant, notre spectacle va bientôt commencer. »

Catherine, qui ne savait pas lire, inspecta le parchemin d’un air entendu et acquiesça vaguement. C’était vrai, il était tard, Ermeline devait descendre au plus vite pour ne pas paraître impolie. Elle laissa l’homme sortir, referma le bureau du seigneur Aimeric et se hâta de gravir les dernières marches pour aller houspiller cette petite étourdie.

L’homme au profil de renard descendit rapidement. Une fois en bas, il relâcha son visage et abandonna l’air jovial qu’il avait pris pour tromper la servante. Une chance que celle-ci n’ait pas su lire, sinon il était pris la main dans le sac. Le lendemain, ils avaient intérêt à partir au plus vite avant que cette vieille outre n’ait l’idée de parler de leur rencontre à quiconque.

Il passa en revue ce qu’il avait trouvé : des informations sur les fermages, les impôts. Pas étonnant que la seigneurie de Quirieu soit difficile à infiltrer. Le seigneur Aimeric administrait ses terres avec beaucoup de justice et n’accablait pas ses serfs. Aucun d’eux ne semblait avoir de motif de le trahir, bien au contraire. Il avait également trouvé mention d’un accord passé avec un monastère. Tout cela n’était pas bien conséquent, mais le comte de Savoie saurait certainement comment exploiter ces informations.

Arrivé devant ses compagnons, il leur fit un signe de tête, attrapa son biniou. Ils se dirigèrent ensemble vers la salle du festin.

Chapitre 6

Publicités

8 commentaires sur “Chapitre 5 : Le festin

  1. Pingback: Chapitre 4 : Une révélation | Lectures ados

  2. bonjour , je suis Méline. je ne sais pas si vous vous souvenez de moi , mais je suis une de vos anciennes élèves de 5e du collège la forêt. Je voudrais vous demandez si cela vous intéresserait que je vous donne des idées de lecture pour remplir votre site et si vous pouviez me donnez des conseils de lecture que vous auriez hésité à mettre sur votre site , en tous cas je voudrais vous dire que votre site m’a beaucoup aidé et m’a permis de découvrir énormément de nouveaux livres. Je vous remercie donc et vous pourrez toujours m’envoyez un mail si vous êtes intéresser.
    bonne soirée
    Méline

    • Bonsoir Méline,
      bien sûr que je me souviens de toi. Ton message me fait très plaisir, et je suis contente de savoir que tu as pu trouver des idées de lecture grâce à ce blog. Je suis en effet toujours à l’écoute de conseils de livres ayant plu à des adolescents, car quand je pioche au hasard dans les rayons de la bibliothèque, ce n’est pas toujours évident de trouver mon bonheur. Si tu as besoin de conseils de lecture, n’hésite pas à me demander en précisant quel genre tu recherches, j’essaierai de voir si j’ai des idées (j’ai encore des tonnes de livres dont je dois parler, mais je ne trouve pas toujours le temps de faire les articles). Bonne continuation à toi et à bientôt.
      A. Ferrier

      • bonjour ,
        je recherches plus des livres du style fantastique ou surhumains.
        je peux déjà vous proposer deux livres ,qui font partie d’une série, à vous proposer:
        – la guerre des clans d’Erin Hunter ; ces livres se déclinent en plusieurs cycles qui comportent chacun 6 livres , l’auteure en a déjà écrits 3 autrement dit ça fait beaucoup de livres. J’ai vraiment adoré ces livres , ils racontent la vie des chats sauvages d’une manière inattendue
        si vous voulez plus de détails je vous invite à aller voir sur amazon ou sur le site de ces livres: http://www.laguerredesclans.fr
        – éternels de Alyson Noël , ce livre m’a aussi beaucoup plus car il relève des pouvoirs surhumains , et raconte l’histoire d’une jeune fille qui à première vue ressemble beaucoup à twillight( si vous connaissez) mais plus on lie plus on comprend que le livre fait plus appel aux esprits …
        je pense qu’en le lisant ce sera beaucoup plus clair 🙂
        cette série comporte en tout 6 livres
        je vous invite à également aller voir sur amazon pour plus de détails .
        voilà j’espère que ça vous aura un peu aidé .
        bonne soirée!
        méline

      • Le premier qui me vient à l’esprit c’est Phaenomen d’Erik L’homme, mais peut-être l’as-tu déjà lu. Après pour l’instant les autres auxquels je pense appartiennent à la littérature adulte. Je réfléchis à la question, et dès que les vacances sont terminés, je vais voir au CDI et à la bibli si je trouve ces livres dont tu parles.

      • Bonjour
        Merci beaucoup ca m’aidera beaucoup
        Effectivement j’ai bien lu phaenomen
        Et j’ai adoré

        Bonne journée
        Meline

      • Bonjour Méline,
        j’ai pensé à un livre qui pourrait te plaire, il s’agit de A la poursuite des slans de Van Vogt. Il s’agit d’un roman de SF pour adultes, mais tout à fait adapté pour les ados aussi. Je continue de réfléchir à d’autres livres 🙂

      • Bonjour ,
        Merci beaucoup je prends note et je vous tiens au courant de mon appréciation
        Merci beaucoup
        Méline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s