L’affaire du 15 bis, Claire Mazard

Résumé : Dans les premières pages du roman, le cadavre d’une jeune femme est trouvé dans une poubelle, un matin glacial d’hiver à Paris. La commissaire Raczynski est chargée de l’enquête. Au début, peu d’éléments lui viennent en aide, jusqu’au moment où les parents d’un ado fugueur identifie l’ancienne jeune fille au pair de leur fils. Nous suivons ensuite une adolescente, Alix, adolescente mal dans sa peau, dans une forte détresse émotionnelle. Elle ne réussit plus à communiquer avec ses parents,15 bis essaie d’attirer l’attention par son look gothique. Après s’être scarifiée, elle vient de trouver du réconfort auprès d’un mystérieux correspondant sur internet, un certain Scarabée d’or, qui lui envoie des mails de soutien et affirme vouloir l’aider. Un autre élève de sa classe, Maxence, semble lui aussi malgré sa joie apparente être en proie à des pensées noires. Il trouve lui aussi secours près d’un ami sur le web, qui lui lance des défis pour l’aider à prendre confiance en lui. On découvre peu à peu que cette aide virtuelle est en fait un piège machiavélique qui se referme sur les deux adolescents, risquant de les conduire au pire…

Mon avis : Un suspense terrible ! Je m’en suis encore une fois rongée les ongles tout le long. Le début du roman ne démarre pas très vite, mais une fois qu’on a rencontré les deux héros adolescents, on est pétrifié par l’angoisse de ce qui va leur arriver. Le criminel est vraiment un dangereux maniaque (même si à la fin on comprend ses motivations), et cela fait réfléchir sur les dangers d’internet qui ne sont pas toujours ce que l’ont pourrait imaginer. Il a eu un grand succès auprès des 4èmes du collège où je travaille. Une lecture à recommander à tous les ados de maintenant.

Acheter sur Amazon :
http://www.amazon.fr/gp/product/B00AKXBTCK/ref=as_li_qf_sp_asin_il_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=B00AKXBTCK&linkCode=as2&tag=lecturesados-21

 

Pour ceux qui veulent lire la suite, je n’ai pas très bien compris l’ordre des volumes. Papillons noirs est parfois appelé tome 1, alors que l’affaire du 15 bis est aussi appelé tome 1. Je ne pense pas que cela soit très gênant, ce sont des histoires policières différentes qui peuvent se lire séparément et pas forcément dans l’ordre. Par contre je ne les ai pas lus, je ne peux donc pas en parler !

Publicités

Maïté Coiffure, Marie-Aude Murail

Louis est en classe de 3ème. Il ne comprend pas grand chose en cours, même quand il essaie, et n’aime pas l’école. Un jour, il explique à table qu’il doit faire un stage en entreprise et qu’il n’a aucune idée. Sa grand-mère lui trouve une place dans un salon de coiffure, au grand dam de son père, brillant chirurgien, qui rêve de grandes études pour son fils. Louis ne sait pas trop quoi en penser. Il va à son premier jour de stage, et là, surprise, il découvre qu’il aime cette ambiance, qu’il aime travailler, qu’il a envie d’apporter son aide au salon, et même de le faire prospérer. Désormais, il a un projet : il veut faire un CAP coiffure après la 3ème. Seulement, il sait que son père n’acceptera jamais sa décision.

Mon avis : Alors là, ça fait du bien un roman comme celui-là au milieu de toutes ces histoires de vampires et d’espions en tous genres. Un roman juste vrai, dans la vraie vie, avec des vraies personnes. Un roman plein d’émotion, des personnages loin d’être parfaits, et justement parfaits de vérité. Tous sont très attachants, et font vraiment réfléchir à ce qui a de la valeur dans la vie. On renverse au passage quelques préjugés, et on crie encore une fois que on peut être mauvais à l’école et très intelligent, rater son brevet et réussir sa vie, que ce qui compte vraiment, c’est de savoir ce qu’on veut et de s’y accrocher. J’adore. A faire lire à tous les lecteurs, à partir de 13 ans.

Chez amazon :